Semaine 7: Du 3 au 9 novembre

Lundi: C’est la rentrée pour la petite. J’avais peur que la reprise soit difficile mais ça ne se passe pas trop mal, de toute façon c’est la maman qui la gère ce matin. Une fois la petite emmenée à l’école je suis en temps libre. Je reçois un message de C. qui me dit qu’elle a du temps libre de 11h30 à 14h30, du coup je lui propose de venir manger à la maison. Je nous prépare des nouilles sautées au poulet. Après le déjeuner C. reste un peu à la maison et on continue à chercher un logement sur Dublin pour l’année prochaine mais ce n’est pas simple car c’est assez cher… Une fois C. rentrée chez elle, la maman m’annonce qu’elle se charge de récupérer la petite. Elle s’en occupe également tout l’après-midi du coup je n’ai pas grand-chose à faire. Je profite de mon temps libre pour commencer à écrire les cartes postales que j’avais achetées à Londres vendredi soir. Je descends dîner avec la petite et la maman. La petite est fatiguée et elle n’arrête pas de pleurnicher. Je ne sais pas comment sa mère fait pour tenir quand elle est comme ça car après cinq minutes passées avec elle j’ai déjà mal à la tête… Après le repas la maman me dit qu’elle n’a pas besoin de moi et je monte dans ma chambre pour échapper aux cris incessants de la petite… Je fais rapidement un skype avec ma maman puis je regarde un épisode de CSI Manhattant et je lis un peu avant d’aller me coucher.

Mardi: Ce matin c’est de nouveau la maman qui gère la petite ce qui n’est pas pour me déplaire car elle n’est pas de très bonne humeur… Cela s’arrange après le petit-déjeuner. La maman se charge de l’emmener à l’école. Comme elle m’a donnée de l’argent pour faire les courses afin que je puisse cuisiner, je décide d’y aller avec C. Les courses terminées j’invite C. à déjeuner à la maison. Cette fois on  a du temps libre jusqu’à 16h, du coup après le repas je décide de faire des oeufs au lait. Après ça je monte avec C. dans ma chambre et on reste un moment à bavarder avant que cette dernière ne doive rentrer chez elle. Le soir la petite est surexcitée car on doit aller au feu d’artifice de la Bonfire night (je vais faire un article dessus très prochainement). Au début la maman avait peur que ça soit annulé car il pleut beaucoup mais la pluie se calme et le feu d’artifice est maintenu. Durant le repas la petite est très agitée, elle ne tient pas en place. En dessert on teste les oeufs au lait qui sont très appréciés par la maman et la grand-mère de la petite qui est venue dîner à la maison. Après le dîner on se rend donc au feu d’artifice qui a lieu dans l’une des écoles du quartier. La petite y retrouve plusieurs de ses amis. Vu qu’il reste un peu de temps la petite fait un tour du manège qui a été installé dans la cour spécialement pour l’occasion. On se dirige ensuite dans le champ où vas être tiré le feu d’artifice. Il est très beau par contre je suis contente que ça se finisse par ce que j’ai les pieds gelées, le pantalon trempé et 10 cm de boue sous les chaussures. La maman me dit que je peux rentrer si je veux car la petite joue avec des amis et qu’elle veut encore faire du manège. Comme il commence à pleuvoir et que je commence à avoir vraiment froid (il va falloir que j’investisse dans un manteau chaud rapidement!) j’accepte avec plaisir. La petite et la maman rentre un quart d’heure plus tard. La maman va tout de suite coucher la petite car il est déjà 20h30 et habituellement la petite est couchée depuis plus d’une heure. Une fois la petite couchée je discute un peu avec la maman avant de monter me poser dans ma chambre. Je ne lis pas très longtemps car je suis vraiment fatiguée et je ne tarde pas à me coucher.

Mercredi: Ce matin je reprends mes cours d’anglais et évidemment c’est ce jour-là que la petite et la maman mettent du temps à descendre. A 8h15 voyant qu’elles ne sont toujours pas là je décide d’aller prendre mon petit-déjeuner toute seule car je ne veux pas être en retard surtout que C. doit passer me prendre en voiture. Il est 8h25 quand elles finissent enfin par descendre. Je prépare rapidement le déjeuner de la petite qui se montre vraiment difficile en ce moment… Il est 8h50 quand on part enfin et C. m’attends déjà devant l’école de la petite. On file à notre école. Les cours d’anglais se passe bien. Je n’ai pas de réelles difficultés de compréhension même lorsque l’on doit écouter des descriptions de villes alors qu’il y a différents accents. Après les cours C. me dépose chez moi. Durant mon temps libre je fais un peu de rangement et deux lessives. A 14h45 je rejoins C. devant l’école de la petite. Elle doit récupérer l’un des enfants dont elle s’occupe et ensuite on doit attendre ma famille d’accueil car la petite est invitée à jouer chez C. On y passe tout l’après-midi et il est près de 18h quand on rentre à la maison. Comme la maman a du aller chercher la fille d’une de ses amis à une activité extra-scolaire je rentre seule avec la petite. Une fois à la maison on retrouve la maman et la fille qu’elle a du aller chercher qui se trouve être une des amies de la petite. Du coup je me retrouve à devoir surveiller deux gamines surexcitées. Je dois modérer la petite quand elle décide de se lancer dans un atelier peinture alors que sa copine part d’ici dix minutes et que c’est presque l’heure de se coucher. Heureusement la maman redescend vite et elle prend le relais. A peine la copine de la petite repartie, c’est le plombier qui passe à la maison (pas le même que la dernière fois) pour voir ce qui ne va pas dans la salle de bain (ca fait un mois que le robinet d’eau chaude est bloqué et qu’a cause de ça il faut couper le chauffe-eau, et on ne pas non plus utilisé le lavabo car le siphon est bloqué…). Une fois le plombier parti la maman couche la petite et j’en profite pour me doucher et dîner avant de monter dans ma chambre. Avant de me coucher j’arrive à écrire, regarder un épisode de CSI et lire un peu je suis assez fière de moi pour le coup.

Jeudi: Ce matin c’est à moi de gérer la petite pour le petit-déjeuner et ce n’est pas évident car elle a eu des nouveaux feutres et elle n’a qu’une idée en tête: les essayer. Je réussi quand même à la convaincre de manger avant de dessiner par contre elle refuse de se coiffer (heureusement elle est déjà habillée) et même lorsque sa maman descend elle continue ses dessins, du coup elle est évidemment en retard à l’école (ça n’était pas arrivé depuis le début de la semaine, trois jours à l’heure c’était un exploit!). Une fois la petite à l’école je me retrouve seule à la maison car la maman est absente pour la journée. Je profite de mon temps libre pour faire des trucs qui traînent depuis un moment mais que je repousser toujours au lendemain). L’après-midi je vais chercher la petite à l’école. La maman m’a dit que comme elle était fatiguée en ce moment elle l’autorisait à regarder des DVD en mangeant du pop-corn. Cela m’arrange car en ce moment elle est vraiment impossible et je n’ai pas envie de l’entendre pleurnicher à tout bout de champ. D’ailleurs j’en profite pour cuisiner et je me lance dans la préparation d’un gratin dauphinois. La maman nous rejoint pour le dîner et exploit la petite adore le gratin! Elle veut même que j’en fasse tous les soirs! C’est bien la première fois qu’elle aime un plat que je cuisine habituellement elle râle quand elle voit que c’est moi qui prépare les repas et elle mange à peine deux bouchées de son assiette… Après le dîner la maman a rendez-vous avec la maîtresse de la petite du coup c’est moi qui doit me charger du coucher de la petite. J’ai un peu peur qu’elle ne me fasse une crise mais finalement tout se passe bien et c’est même elle qui demande à aller au lit! (C’est la soirée des exploits!). La maman rentre dix minutes après que la petite soit couchée et elle semble surprise que tout soit calme à la maison. On discute un peu et je monte dans ma chambre pour regarder un épisode de CSI et lire un peu.

Vendredi: Ce matin la maman et la petite descendent à 8h25 alors que je les attends depuis 7h45. La maman me demande de faire déjeuner la petite et de l’habiller sauf que cette dernière n’est pas d »accord. Si elle prend son petit-déjeuner sans broncher dès que je lui demande de s’habiller elle part en courant voir sa mère alors qu’on est en retard. Sa mère redescend et l’habille et la coiffe et on part pour l’école où elle arrive de justesse. Sur le chemin du retour à la maison la maman me demande de trouver une solution pour que la petite soit prête à l’heure le matin et là je l’ai un peu mauvaise parce que tout les matins je suis prête à 7h45 tapantes alors que la maman et la petite ne descendent jamais avant 8h voire même 8h15. C’est à elle de faire descendre la petite plus tôt le matin! Car moi quand je suis seule avec elle je la fait descendre à 8h et à 8h30 elle est prête et elle a même le temps de jouer avant de partir pour l’école. Je suis tellement surprise quand elle me dit ça que je ne trouve rien à répondre et en arrivant je monte directement dans ma chambre ou je passe la matinée. Le midi la maman m’annonce qu’elle a rendez-vous à l’hôpital pour voir son médecin. Elle m’explique que je dois récupérer la petite à l’école et qu’a 16h30 sa grand-mère vient la chercher car elle dort chez cette dernière. L’après-midi je vais donc chercher la petite qui n’a pas l’air vraiment ravie de me voir. Une fois à la maison elle s’installe pour dessiner devant les dessins animés. Comme prévu sa grand-mère vient à la chercher à 16h30. Du coup je me prépare car le soir je dois sortir avec C. Je rejoins cette dernière vers 19h et on va à Kingston. On va dîner au pub. Au moment de partir on croise E. l’autre au pair avec qui on discute un peu avant de partir et de rentrer sur Worcester Park. Dans le bus je reçois un message de la maman qui m’annonce qu’elle doit passer la nuit à l’hôpital. Elle m’explique que demain matin la grand-mère me ramène la petite à 9h30 et qu’a 9h45 une de ses amies passe prendre la petite pour s’en occuper la journée. Je suis un peu dépitée car j’avais prévu de profiter du week-end pour dormir car je suis crevée en ce moment mais bon je me rattraperai dimanche…

Samedi: Je suis levée à 9h, pour attendre la petite à 9h30. Elles arrivent à 9h40. La mamie reste avec moi pour attendre l’amie de la maman qui arrive 5 minutes plus tard. A 11h je rejoins C. et on file sur Wimbledon ou on fait un tour a CEX avant d’aller au ciné pour voir The Maze Runner. Le film est excellent (article à venir!). En sortant du cinéma je reçois un message de la maman qui m’annonce qu’elle doit rester à l’hôpital jusqu’à lundi. Elle m’explique que cette nuit la petite reste dormir chez une copine et qu’elle revient demain matin à 10h (je peux définitivement faire une croix sur ma grasse matinée) et que je dois la garder toute la journée. Cela ne me plait pas vraiment. Non pas que je crache sur le travail, mais en ce moment la petite est infernale et elle m’épuise nerveusement. J’attends les week-end avec impatience pour enfin pouvoir me reposer et échapper à ses cris incessants alors apprendre que mon week-end est écourté et que je vais devoir l’avoir toute une journée ne ravit pas. J’espère vraiment que la petite ne va pas me faire de difficulté demain. De toute façon c’est la dernière fois que j’accepte ce genre de situation car selon le contrat d’au pair en UK je suis dans l’obligation d’avoir deux jours de repos par semaine et vu le comportement de la petite ces derniers temps ce n’est pas du luxe! Je sais que j’ai pas mal de temps libre quand elle est à l’école mais pour le peu qu’elle est à la maison elle est infernale. Je suis pourtant habituée à garder des enfants difficile mais là je n’en peux plus. Elle me fatigue nerveusement et s’en est arrivé à un tel point que j’angoisse à l’idée de la garder demain. C’est la première fois que j’angoisse à l’idée de garder un enfant… Enfin bref! Après le cinéma on fait un peu de lèche-vitrine avec C. puis on retourne sur Worcester Park. Je dois aller faire des courses car le frigo est vide (ce n’était pas prévu et je dois régler les courses avec ma paye, alors j’espère que la maman va me rembourses car je n’ai pas du tout l’intention de payer les repas de la petite, surtout qu’un quart de ma paye y est passé alors que j’essaye de mettre de l’argent de côté). Après les courses on va se poser un peu au Costa puis on rentre dans nos familles car ce soir C. doit babysitter. Une fois à la maison je fais un Skype avec ma mère. Je lui raconte ce qui s’est passé vendredi matin et je lui parle du comportement de la petite et de la journée de demain. Elle me dit que ce n’est pas normal et que si ça se reproduit je dois contacter l’agence pour trouver une solution. Je n’ai pas envie de poser de problème à la maman car en dehors de tout ça elle est vraiment sympa mais je ne pourrais pas supporter ce genre de week-end et le comportement de la petite à qui elle laisse tout passer, encore très longtemps…

Dimanche: Comme prévu je me lève pour attendre la petite qui arrive vers 10h. Mais quand elle voit que sa mère n’est pas là elle se met à pleurer. L’amie de sa maman qui l’a ramenée essaye de la consoler et fini par lui proposer de revenir passer la journée chez elle pour jouer avec ses enfants. La petite accepte et l’amie de la maman me dit qu’elle me la ramène vers 18h. Du coup je suis libre pour la journée. C. vient donc à la maison. On décide de regarder un film (Colombiana) avant de manger. A l’heure du repas je reçois un message de la maman qui me dit qu’en fait la petite sera de retour à 16h15 et que sa tante vient passer la soirée et la nuit à la maison pour s’occuper de la petite. Après le déjeuner je vais au Costa avec C. et on y reste un moment à discuter de tout et de rien (surtout du serveur très mignon qui y travaille le week-end) avant d’aller faire deux trois courses et de rentrer chacune chez soi. La petite rentre à 16h30. Elle fait une nouvelle crise de larmes mais j’arrive rapidement à la calmer. Elle veut regarder Peppa Pig pour se changer les idées et j’accepte. Sa tante arrive une demi-heure plus tard. Je prépare le dîner puis la tante me dit qu’elle n’a plus besoin de moi du coup je peux monter dans ma chambre pour regarder un épisode de CSI, lire et écrire un peu. Au final la journée à été beaucoup plus calme que ce que j’avais prévu et cela n’ai pas pour me déplaire car je suis vraiment fatiguée ces derniers temps…

 

Semaine 6: Du 27 Octobre au 2 novembre

Lundi: Ce matin, c’est le premier jours des vacances ici (enfin pour les enfants moi je dois toujours m’occuper de la petite quand elle est à la maison) et je n’ai rien à faire vu que je suis seule à la maison. Vers 11h je rejoins C. chez elle pour qu’on déjeune ensemble avec sa soeur. L’après-midi je dois rentrer à la maison car le plombier doit venir réparer le robinet de la salle de bain qui est inutilisable depuis un bon moment d’après ce que j’ai compris. Il arrive vers 15h et je le trouve un peu bizarre mais bon la maman le connaît… Il va directement dans la salle de bain pour voir le problème. Ce n’est que vers 17h que je me rends compte qu’il est parti. Je ne l’ai pas entendu et le robinet n’est toujours pas réparé… Vers 18h je reçois un message de C. qui me propose qu’on dîne ensemble. Cette fois c’est chez moi. Je rejoins C. et sa soeur à la gare car on a besoin de faire quelques courses pour le dîner. Après cela on va chez moi. On passe une très bonne soirée. Je raccompagne les filles chez elles puis je rentre me poser dans mon lit tranquillement. Je profite de mes derniers instants de calme avant que la petite et sa maman revienne normalement  vers 22h/23h. Mais à 23h je reçois un message de la maman qui me dit que finalement elles ne seront pas là avant 1 ou 2h du matin car elles sont bloquées sur l’autoroute… Du coup mon temps de calme se prolonge ce qui n’est pas pour me déplaire. Pour une fois que j’ai la maison pour moi ça fait du bien..

Mardi: La maman et la petite sont de retour. Cette dernière semble s’être se lever du mauvais pied car elle n’arrête pas de pleurnicher et cela empire en quand sa mère lui annonce qu’elle doit sortir en fin de matinée et que c’est moi qui vais m’occuper d’elle pour la journée. Pour la calmer un peu je l’emmène au parc sauf qu’il n’y a que des touts petits et la petite s’ennuie vite donc on rentre à la maison. Peu de temps après sa mère annonce qu’elle s’en va et la petite commence à faire une crise. La maman lui dit d’aller m’aider en cuisine. Mais je ne suis pas d’accord. Non pas que je n’aime pas la petite mais je déteste avoir des enfants dans les jambes lorsque j’utilise des couteaux et qu’il y a de l’huile ou de l’eau bouillante sur le feu, c’est trop risqué surtout que la petite touche à tout. Du coup je lui dit qu’elle ne peut pas m’aider parce que c’est trop dangereux et là elle me fait une nouvelle crise. Pour la calmer et pouvoir préparer le repas tranquillement je lui propose de regarder High School Musical (habituellement je n’aime pas utiliser la télé comme solution mais quand je cuisine je préfère que les enfants soient tranquille plutôt que de courir partout alors que c’est dangereux surtout qu’ici la cuisine n’est pas grande…). Après le repas on retourne au parc et cette fois la petite retrouve plusieurs de ses amies. On passe une bonne partie de l’après-midi là-bas. Une fois à la maison la petite est fatiguée et elle pleurniche sans arrêt du coup je l’autorise à regarder le début de Charlie et la chocolaterie. De toute façon sa mère rentre quelques minutes plus tard et c’est elle qui prend le relais avec la petite. On prend un dîner indien tous ensemble avant que je monte me doucher et me poser dans ma chambre.

Mercredi: Ce matin j’accompagne la maman et la petite a Epsom pour acheter des chaussures d’école à la petite. J’en profite pour acheter quelques accessoires pour organiser l’atelier déco d’Halloween que C. et moi avons prévu demain avec les enfants qu’elle garde et la petite. Une fois revenue d’Epsom la petite et sa maman vont rejoindre des amis tandis que je reste à la maison. Vers 14h je rejoins C. avec qui on a décide de faire un atelier cuisine vu qu’on est libre toutes les deux. On va faire quelques courses avant de rentrer chez C. pour préparer nos gâteaux. C. fait un tiramisu aux deux chocolat et fruits rouges tandis que j’opte pour des muffins au chocolat et caramel beurre salé. Il est plus de 17h quand je rentre chez moi. Vu qu’on a eu un petit problème de moule on a pas mu mettre les muffins à chauffer du coup je dois les récupérer demain lors de l’atelier déco vu que ça se passe chez C. En rentrant je constate que la maman et la petite ne sont pas encore rentrées. Elles reviennent vers 18h30. On dîne ensemble (la maman à fait un curry, c’est la première fois que j’en mange et c’est super bon !). Après cela la petite va se coucher car elle est complètement crevée et moi je vais me poser dans ma chambre.

Jeudi: Ce matin c’est atelier déco avec les petits que gardent C. et la petite. On se rend donc chez C. vers 9h30. Jenna et la plus âgée des enfants que gardent C. se sont tout de suite entendue. On a commencé par le creusage de citrouille. C’était notre premier à C. et moi du coup on était assez intéressées par la chose. Par contre les enfants n’en ont pas grand choses à faire sauf le seul garçon que garde C. Il vient nous rejoindre et nous aide gentiment à massacrer creuser la citrouille. On doit le calmer un peu lorsqu’il veut utiliser le grand couteau. Avec C. on essaye de récupérer le maximum de chair de citrouille car la mère d’accueil de C. veut faire une soupe à la citrouille. Après presque une heure de bataille on fini enfin notre Jack O’Lantern et on est plutôt fières du résultat!

IMG_20141030_103122[1](Bon OK c’est pas une oeuvre d’art mais c’est pas mal du tout pour un premier essai je trouve!)

Après le creusage de citrouille on passe à l’atelier peinture. Mon host m’a donné de petites citrouilles en plâtre à peindre pour les enfants. Et visiblement ça leur plaît beaucoup! Surtout à la petite dernière de deux ans et demi que garde C. et qui décide non seulement de peindre sa citrouille mais aussi ses doigts, ses bras, les lingettes et la table sans oublier les meubles alentours qui devaient certainement être un peu monotones pour elle… Une fois l’atelier peinture terminé on passe à l’atelier création. J’ai acheté des chenilles (pas des vraies hein! les trucs en fil de fer et laine avec lesquelles on peut faire mal de trucs rigolos) du papier crépon, du papier tissu, du papier coloré et du papier noir. Mais au final il n’y a que la petite que je garde et la grande de chez C. qui semblent vraiment intéressées. Le seul garçon de la bande se fait quelques épées en chenilles avant de rejoindre la petite de deux ans devant la télé. Mais les deux autres filles elles prennent ça très au sérieux. Elles se fabriquent quelques bijoux et des papillons en chenilles avant de décider de dessiner et de découper des citrouilles dans le papier orange. L’atelier déco prend fin vers 11h30 car les enfants que gardent C. doivent sortir avec leur mère. Comme C. ne va pas avec eux et que la petite n’a pas fini son dessin je reste un peu discuter avec C. et vers 12h15 je rentre avec la petite. (J’en profite pour ramener mes muffins, Axel si tu vois ça ils sont bons mais ils ne sont pas aussi réussi que les tiens…). Arrivée à la maison on constate que la maman est partie. Cela ne me surprend pas car elle m’avait prévenue à l’avance qu’aujourd’hui je dois m’occuper de la petite toute la journée mais visiblement cette dernière n’est pas au courant puisqu’elle se met à pleurer et appeler sa maman. Après avoir réussi à la calmer elle va dessiner avec la télé en sourdine pendant que je prépare le déjeuner. L’après-midi se passe très bien. La petite fait plein de dessin et je l’autorise à regarder Frozen (La reine des Neiges en français) pour la énième fois. Lorsque le film se fini c’est l’heure du dîner. On vient juste de finir de manger quand la maman m’envoie un message pour me dire qu’elle ne rentrera pas avant 22h/22h30 et que du coup je dois coucher la petite. J’avais peur qu’elle le prenne mal mais au final ça passe. Avant d’aller se coucher elle fait une carte d’Halloween pour sa maman. Et au moment d’aller au lit je remarque une fois plus qu’elle y va sans broncher alors que quand c’est sa mère qui s’en occupe elle met trois heures à obéir… Je ne sais pas pourquoi avec moi ça se passe sans problème… Peut-être parce qu’elle sait que contrairement à sa mère je ne lui cède pas tout… Enfin bref! Tout ça pour dire que l’heure du coucher se passe sans vrai problème si ce n’est que la petite ne réclame sa maman une ou deux fois mais quand je lui dis qu’elle pourra la voir demain matin et qu’en plus on doit retourner passer la matinée chez C. pour qu’elle puisse jouer avec les enfants dont C. s’occupe ça lui plaît beaucoup et elle se met au lit. Une fois la petite couchée je profite enfin de mon temps libre. Je me douche et je me pose dans la cuisine avec un chocolat chaud avant de monter dans mon lit pour lire un peu. Vers 22h j’entends la maman rentrée. Je descends rapidement la voir pour lui raconter la journée et lui parler des plans pour le lendemain matin. Elle a l’air très contente surtout qu’elle m’informe qu’elle devra s’absenter une partie de la matinée, du coup ça l’arrange qu’on est quelque chose de prévu avec la petite. Après cela je remonte dans ma chambre ou je regarde un épisode de CSI Manhattan et je lis un peu avant d’aller me coucher.

Vendredi: Ce matin je retourne chez C. avec la petite car la mère d’accueil de C. nous a invité à venir pour que la petite puisse jouer avec ses enfants. Au début tout se passe bien sauf que la petite à la mauvaise habitude de ne pas partager les jouets même si ce ne sont pas les siens ce qui commencent à créer des tensions. Après cela elle commence à monter sur les meubles puis quand vient l’atelier pâte à modeler elle casse les créations des autres. Cela ne plaît pas beaucoup aux enfants que garde C. Et quand vient l’heure de partir elle refuse de m’écouter. Elle fini par me suivre de mauvaise grâce et en refusant de dire au revoir à tout le monde. Une fois rentrées on déjeune et une demi-heure plus tard l’oncle de la petite arrive très vite suivi par la maman ce qui fait que ce n’est plus à moi de m’en occuper et heureusement parce que la petite est surexcitée à cause d’Halloween. Cela empire quand sa meilleure copine vient jouer à la maison. A elle deux elles font tellement de bruit et de bazar qu’on a l’impression qu’il y a au moins 10 enfants à la maison… Personnellement je ne suis pas trop d’humeur à supporter les cris et les pleurnicheries de la petite pour un oui ou pour un non alors je préfère rester dans ma chambre. Vers 19h30 je rejoins C. avec qui on a prévu de sortir pour Halloween. On a décidé d’aller à Londres pour voir ce que donne les festivités ici car contrairement à la France, Halloween est très fêtée ici. Ca se confirme dès qu’on se rend à la gare car la majorité des gens sont déguisés et pas seulement les enfants. Et certains déguisements sont particulièrement réussis! (Malheureusement je n’ai pas de photos…). Une fois à Londres on se rend à Oxford Street où on mange dans un restaurant italien Spaghetti House (et que je recommande car il est très bon!). Après le resto on se balade sur Oxford Street on croise toujours beaucoup de gens déguisé mais la plupart sont bourrés et cela nous plaît moyennement. Comme nous ne sommes pas très fan des boîtes de nuit on décide de rentrer sur Worcester Park. Comme il n’y a personne à la maison cette nuit car la petite et la maman dorment chez des amis j’ai invité C. à dormir. Une fois chez moi on décide de regarder Frozen (oui je sais à Halloween on est censé regarder des films d’horreur pas des Disney…) et il est près de 3h du matin quand on va dormir.

Samedi: Premier réveil à 8h30 avec C. Mais vu l’heure à laquelle on s’est endormie on décide de rester un peu au lit car on a pas vraiment les yeux en face de trous et du coup on fini par se rendormir. Deuxième réveil à 11h. Cette fois on est bien plus réveillées. On se prépare donc pour sortir. On décide d’aller passer la journée à Kingston pour faire les magasins. Personnellement je ne fais pas de folies par contre C. se trouve deux paires de chaussures. Après cela on décide de rentrer à Worcester Park. On fait quelques courses et on mange sur le pouce avant de rentrer dans nos familles d’accueil respectives. J’ai la bonne surprise de découvrir que je suis seule à la maison du coup je profite du calme pour me doucher et me poser un peu dans ma chambre. La maman et la petite rentre vers 19h30. La petite est fatiguée et de mauvaise humeur du coup la maman va la coucher tout de suite. Une fois la petite endormie je vais parler un petit peu avec la maman avant de remonter dans ma chambre. A la base vu que j’ai du temps je me dis que je vais regarder quelques épisodes de CSI Manhattan avant de lire les nouveaux chapitres des fictions que je suis et d’écrire un peu sauf que je suis fatiguée et que je passe trop de temps à regarder ma série du coup je me contente de lire… (Désolé pour mes lecteurs je vous promets que des chapitres vont arriver très prochainement!).

Dimanche: Je me lève à 10h30 et je me prépare pour aller faire quelques courses avec C. car elle vient manger à la maison mais le frigo est vide… Vu qu’on est que toutes les deux et qu’on en a un peu marre des pâtes et des plats tout prêts qu’on mange souvent avec les enfants ou lorsque l’on est de sortie on décide de se faire un repas équilibré. Je décide de me charger de cuisiner (et C. me laisse volontiers faire car ce n’est pas trop son truc) et je nous prépare une ratatouille maison avec du saumon. Après le repas on se rend chez C. pour se faire une après-midi film. On regarde les deux Percy Jackson avant que je ne rentre. Cette fois la maman et la petite sont là. C’est l’heure du bain pour la petite alors je décide d’aller manger pendant ce temps sauf que le frigo est vide… Pour le moment je ne suis pas affamée alors je me dis que je redescendrais plus tard pour me faire un plat de pâte. J’en profite pour me doucher et faire un Skype avec ma maman. A 20h je commence à avoir vraiment faim et je décide de redescendre pour me faire des pâtes vu qu’il n’y a rien d’autre à manger (d’ailleurs c’est souvent le cas et je commence à en avoir marre de manger tout le temps des pâtes ou du riz du coup j’ai demandé à la maman si à partir de maintenant je pouvais m’occuper des courses et cela à sembler lui faire plaisir, en plus cela me permettra de pouvoir cuisiner autre chose que des plats tout prêt ou du poisson pané…). Mais une fois dans la cuisine la maman me dit qu’il y a des plats indiens qu’elle a acheté chez un traiteur dans le frigo. Cela me plaît beaucoup plus que les pâtes même si c’est la troisième fois que je mange indien cette semaine (J’adore la nourriture épicée donc j’aime tout ce qui est indien, mexicain…). Par contre je suis un peu déçue concernant la qualité des plats, ceux qu’on avait mangé en début de semaine étaient bien meilleurs… Après le repas je range un peu la cuisine puis je remonte dans ma chambre. Je regarde deux épisodes de CSI et je lis un peu avant de dormir. Je ne veux pas me coucher trop tard car je suis fatiguée (d’ailleurs je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas fait grand chose de ma journée…) et surtout demain c’est la rentrée…

Semaine 5: Du 20 au 26 Octobre

Lundi: Ce matin c’est la première fois que je suis entièrement seule avec la petite mais étonnement tout se passe très bien et la petite est même largement prête à l’heure. Une fois qu’elle est à l’école je profite de mon temps libre pour écrire de nouveau. Dans l’après-midi je reçois un message de la maman qui me dit qu’elle doit voir le médecin et qu’elle ne sait pas encore quand elle va rentrer. Elle m’explique qu’elle va appeler la petite avant son cours de danse pour lui parler un peu. La petite est contente d’avoir sa maman au téléphone. Jusque là tout se passe super bien. Sauf qu’au moment de se préparer pour la danse ma petite décide de tester mes nerfs en refusant de se changer et elle décide que c’est le moment de jouer à cache-cache. Comme on a pas beaucoup de temps devant nous je repasse au mode d’éducation français et à la menace de punition. Ca marche de nouveau puisque cinq minutes plus tard elle est prête à partir. Pendant que la petite est à la danse je fais quelques courses pour le dîner car le frigo est vide puis je rentre profiter de mes trente minutes de tranquillité. La danse a du calmer la petite parce que le reste de la soirée se passe tranquillement, même quand sa mère m’annonce qu’elle doit rester une nuit de plus à l’hôpital (en même temps je pense que l’annonce qu’elle va avoir une nouvelle trottinette la rend assez enthousiaste…). Même l’heure du coucher se passe sans histoire. Une fois la petite au lit j’en profite pour faire un Skype avec ma maman vu que Internet est revenu puis après ça je vais me poser dans mon lit pour regarder quelques épisodes de CSI Manhattan, écrire et lire un peu.

Mardi: Si tout les matins pouvaient être comme celui-ci ça serait parfait! La petite ne râle pas une seule fois, elle écoute absolument tout ce que je lui dit et on est prête largement à l’heure pour partir à l’école! Elle me dit qu’elle est contente parce qu’aujourd’hui sa maman rentre et elle va avoir une nouvelle trottinette. C’est sûr que c’est pas mal comme journée… Une fois la petite à l’école je reçois un message de C. qui me dit qu’elle a du temps libre du coup je vais le retrouver vers 11h30. On passe rapidement déposé nos formulaires d’enregistrements chez le médecin. Une secrétaire nous dit qu’on nous appellera pour confirmer notre enregistrement et elle nous explique qu’il faudra qu’on vienne prendre rendez-vous pour passez un check-up médical. Après ça on file au… COSTA! On y passe environ une heure à discuter avant d’aller faire un tour à Poundland. J’y trouve une paire de gants vraiment sympa pour seulement 1£ (en même temps tout est à 1£ là-bas…), du coup je saute sur l’occasion parce qu’en ce moment les températures commencent à chuter et j’ai souvent froid le matin… Après cela on rentre chez nos familles respectives car les enfants que gardent C. sont en vacances et du coup elle doit s’en occuper durant l’après-midi (non la petite n’est pas en vacances, en Angleterre ça dépend des écoles, certaines ont deux semaines d’autres une seule…). A 14h50 je vais chercher la petite et à 16h sa mère est de retour! La soirée se passe bien. J’accompagne la petite pour essayer sa nouvelle trottinette pendant que la maman prépare le repas. Après le dîner je commence à apprendre à compter en français à la petite. Ca l’amuse beaucoup! On en fini même par arriver à l’espagnol (bon là j’ai juste les bases malgré cinq ans d’apprentissage avec le collège et le lycée mais ça passe puisque la petite veut seulement que je lui apprenne à compter…). Je discute un peu avec la maman de mes plans pour l’année prochaine tout en dessinant avec la petite. Puis c’est l’heure de se coucher pour celle-ci. Et alors qu’avec moi elle allait se coucher sans faire d’histoire là elle refuse d’y aller et sa mère met près d’une demi-heure à la mettre au lit.

Mercredi: Hélas le matin parfait n’aura duré qu’une journée… La petite est de nouveau impossible. Elle refuse que je la coiffe var elle veut que ce soit sa mère qui le fasse. Heureusement ce mercredi je n’ai pas cours car c’est les vacances sinon j’aurais eu un problème… La petite est de nouveau arrivé bonne dernière à l’école. Durant mon temps libre je sors avec C. L’après-midi c’est la mère qui se charge de récupérer la petite. Une fois à la maison elle s’installe pour regarder un film toutes les deux. La maman me propose de me joindre à elle mais le film ne m’intéresse pas plus que ça du coup je monte un peu dans ma chambre. Une fois le film terminé la petite vient me chercher parce qu’elle veut que je joue avec elle. C’est la première fois qu’elle me le demande aussi gentiment. Je descends donc avec elle et on fait des dessins pour Hallowwen, Noël et même pour Pâques! Après cela je propose à la maman de cuisiner ce qui lui fait très plaisir. Par contre cela enchante beaucoup moins la petite… Je ne sais pas si c’est parce qu’elle est difficile ou si c’est parce qu’elle a décidé de ne pas aimer tous les plats que je prépare car quand c’est sa mère qui cuisine elle mange sans rien dire… Après le repas il y a une amie de la petite qui vient jouer à la maison. La maman me dit que je suis libre du coup j’en profite pour monter dans ma chambre. Cela m’arrange d’être libre plus tôt car je dois absolument faire un Skype avec ma mère concernant mon retour de vacances, car je n’arrive pas à réserver mes billets de trains pour le retour… On arrive à peu près à régler le problème même si je dois revoir certaines choses avec elle vendredi soir.

Jeudi: Ce matin j’ai la mauvaise surprise de découvrir que la veille la petite et sa copine ont mis un bazar monstre dans le salon. Et la petite a de nouveau décidé d’être infecte puisque cinq minutes après que j’ai commencé à tout ranger elle passe derrière moi et remet le bazar. Elle n’écoute pas non plus ce que je lui dit et refuse de se préparer alors qu’elle est encore plus en retard que d’habitude. Elle commence sérieusement à m’agacer lorsque sa mère descend et c’est elle qui prend le relais. Elle m’annonce qu’aujourd’hui elle n’a pas besoin de moi et que du coup je suis libre toute la journée. Cela m’arrange car aujourd’hui on a prévu d’aller à Kingston avec C. et le soir je dois rester dormir chez elle puisque sa famille d’accueil est absente pour quelques jours et qu’elle déteste dormir seule (vu la taille de la maison je la comprends un peu…). A 15h je rejoins donc C. et on file à Kingston. On fait un peu de shopping à Primark (ou on manque de dévaliser le magasin), on se balade ensuite un peu dans Kingston puis vers 19h on va se poser dans un pub pour manger et cette fois je suis agréablement surprise l’ambiance est vraiment différente de celui où j’ai été avec C. et les autres au pair. L’ambiance est super sympa et on se marre bien (Gab’ si tu vois ça, tu avais raison, les pubs c’est beaucoup plus sympa vers 19h que tard le soir!). On y reste un bon moment avant de retourner se promener un peu de Kingston mais vu qu’il est plus de 21h et qu’on est en semaine tout est fermé du coup on décide de rentrer sur Worcester Park. Comme prévu on va chez C. et là un passe une super bonne soirée. Cela fait longtemps que je n’avais pas autant ri! Ca sera vraiment à refaire! Il est plus d’une heure du matin quand on va se coucher et je me dis que demain le réveil va être un peu difficile surtout qu’on doit se lever à 6h30 vu que les parents de C. viennent passer quelques jours à Londres et que j’ai décidé de l’accompagner à la gare.

Vendredi: Ce matin le réveil n’est pas aussi difficile que je le pensais. Comme c’est le premier jour de vacances de la petite la maman m’a dit qu’elle n’avait pas besoin de moi ce matin du coup j’accompagne C. à la gare et vu que je n’ai rien à faire je décide d’aller jusqu’à Londres avec elle avant de retourner seule à Worcester Park pendant qu’elle va rejoindre ses parents et sa soeur. Cela me permet de m’essayer au transports en commun en solitaire ce que je n’ai jamais fait depuis que je suis arrivée ici. J’ai une petite frayeur car je me rends compte que j’ai perdu mon ticket de train et que je n’ai pas les moyens de m’en racheter un autre. Heureusement je le retrouve par terre, près du distributeur de ticket (j’avoue que j’ai eu énormément de chance sur ce coup…). Après quelques petits problèmes de trains retardés et autres petits soucis techniques j’arrive finalement à rentrer à Worcester Park. Avant de rentrer à la maison je fais un petit détour par le Costa pour me prendre un chocolat chaud. Une fois à la maison tout est calme car la petite et sa maman ne sont pas encore descendue. Mais cela ne dure pas… Car lorsqu’on descend pour déjeuner et sans que je sache pourquoi la petite ne veut pas me dire bonjour, ensuite elle se met à crier parce que je la regarde, après elle pleure parce que je n’ai pas coupé sa feuille comme elle le voulait… Vu que la maman m’a dit qu’elle n’avait pas besoin de moi et que la petite m’agace je décide de monter dans ma chambre. J’y reste jusqu’au déjeuner. Je sais que ça fait peut-être un peu sauvage mais je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit et je ne suis pas d’humeur à supporte les crises de la petite surtout que d’après ce que j’ai entendu elles ont été assez nombreuses… Mais le midi elle semble s’être calmée et elle discute même avec moi (je crois qu’elle a été choquée d’apprendre que je n’aimais pas les olives…). Après le repas je discute un peu avec la maman puis je remonte dans ma chambre car j’ai un coup de barre et j’ai envie de me reposer un peu… En fin d’après-midi je reçois un message de C. qui me propose de venir d’aller au Costa avec elle et sa soeur. Je fais donc la connaissance de cette dernière et on va manger C. On passe un petit moment ensemble avant que je ne rentre chez moi.

Samedi: Ce matin je rejoins C. et sa soeur car leurs parents m’ont proposé de venir passer la journée avec eux à Londres. On commence par aller à la Tour de Londres et là on y trouve une foule monstre car depuis quelques jours ils ont mis des coquelicots (ce sont des faux en synthétiques et fil de fer) tout autour de la Tour et c’est du plus bel effet. Mais ces coquelicots (ou poppies en anglais) ne sont pas là pour faire jolis, ils ont un but caritatifs. En effet à partir de fin octobre et durant tout le mois de novembre ont vend des coquelicots que les gens portent généralement à la boutonnière. Les fonds de cette vente sont destinés aux anciens combattants et aux blessés de guerre. C’est vraiment très populaire ici et vous verrez énormément de gens porter des coquelicots sur leurs vestes.

2733824547

20141005_133342

Voilà un aperçu de la Tour de Londres et ses coquelicots, cela date de la première fois où je suis allé à la Tour de Londres, ils venaient tout juste de commencer à les mettre maintenant il y en a absolument partout !

Après la Tour de Londres nous allons sur le Tower Bridge puis nous avons décidé de nous rendre à Westminster sauf que nous avons  la mauvaise surprise de découvrir que la ligne de métro que l’on doit prendre est en travaux. Après avoir galéré et crapahuter pendant un petit moment on fini par trouver un bus qui nous conduit jusqu’à Westminster. Une fois là-bas nous allons manger dans un pub et j’en profite pour prendre un plat typiquement anglais: le Fish&Chips. J’en ai déjà mangé avant et j’adore ça! C’est vraiment bon surtout quand c’est bien préparé! Après le repas on se promène un peu dans Green Park et nous allons voir Buckingham Palace. On traverse ensuite St James Park qui est un parc vraiment magnifique dans lequel on peut voir de nombreux cygnes et des écureuils absolument pas peureux qui viennent vous manger dans la main. On y voit même des pélicans et pas des petits!

10301296_1724105887814864_6821314627489080673_n

Sur la photo on ne voit pas très bien mais il est immense, il devait faire pas loin de ma taille (bon OK je ne suis pas très grande mais quand même!)

En traversant St James Park on finit par rejoindre Westminster et donc Big Ben. Après une petite séance photo on décide de tous rentrer parce qu’on est tous un peu fatigué. On quitte donc les parents de C. qui restent loger sur Londres tandis que C., sa soeur et moi retournons sur Worcester Park. Comme ma famille d’accueil est absente j’invite C. et sa soeur à manger à la maison. On passe la soirée ensemble avant que les filles ne rentrent chez C.

Dimanche: Aujourd’hui les parents de C. veulent visiter des musées mais comme ça n’intéresse pas la soeur de C. on décide de l’emmener faire les magasins à Kingston. On passe l’après-midi à faire du shopping. Vers 17h on croise E. l’au pair française que C. m’avait présenté quelques semaines plus tôt et avec qui on avait passé la soirée dans un pub. On lui propose de venir dîner dans un pub avec nous et elle accepte avec plaisir. Durant la soirée j’en profite pour faire plus ample connaissance avec elle. Elle est vraiment sympa et on se découvre de très nombreux points communs. On passe un bon moment au pub (surtout que le serveur au bar est plutôt très mignon mais je n’ai pas osé lui demander son numéro… Tant pis ça sera pour une prochaine fois!) avant de rentrer. On quitte donc E. car elle n’habite pas à Worcester Park. Une fois rentrée chez moi j’ai de nouveau la maison pour moi car la maman m’a prévenu qu’elle ne rentrerait que le lundi soir. J’en profite pour faire un Skype avec ma maman et régler quelques détails concernant mes vacances en France. Après cela je reçois un appel de E. On discute un moment avant d’être coupée, du coup on poursuit notre discussion par SMS et il n’est pas loin d’une heure du matin quand je fini par m’endormir, en me disant que si cette semaine n’avait pas spécialement bien commencé, elle s’est très terminée et que c’est l’un des meilleurs week-end que j’ai passé depuis que je suis ici.

Semaine 4: Du 13 au 19 Octobre

Lundi: Ce matin la maman a un peu changé les habitudes de la petite. Elle l’habille et la coiffe avant le petit déjeuner et personnellement je trouve que c’est super car elle est prête dans les temps et on n’est pas en retard à l’école! Je ne fais pas grand chose de mon temps libre. J’en profite juste pour faire un Skype avec ma mère et lui parler un peu de mes idées concernant les études en Irlande. L’après-midi je vois rapidement Camille devant l’école puis je vais chercher la petite. Devant sa classe je retrouve la maman du coup on rentre toutes les trois. Une fois à la maison je n’ai pas grand chose à faire surtout que la petite ne veut pas que je m’occupe d’elle. On fini quand même par faire un jeu de société avant le dîner. Après manger la maman me dit qu’elle n’a pas besoin de moi et que je peux faire ce que je veux. Du coup j’en profite pour écrire et lire avant d’aller dormir.

Mardi: Ce matin la petite est de bonne humeur car l’Ipad est de retour. J’avais peur que cela ne me complique les choses mais pas du tout! Elle fait tout ce que je lui dit et me demande même de la coiffer! Du coup on est prête largement à l’heure! Comme elle est très gentille et qu’on a du temps je l’autorise à regarder encore un peu l’Ipad. Elle m’obéit quand je lui dit que c’est le moment de partir à l’école et je commence à me dire que c’est une matinée parfaite sauf que d’un coup elle change de comportement. D’abord elle ne veut pas mettre le pull pour l’école parce que ce n’est pas le neuf, ensuite elle veut mettre son petit manteau alors qu’il fait plutôt frais dehors… Je fini par la laisser mettre son petit manteau et là elle se met à pleurer parce qu’il n’y a plus la ceinture dessus. Sauf que là je commence à en avoir marre en plus maintenant on est en retard du coup je lui dit qu’elle n’en a pas besoin et qu’on part pour l’école. Et évidemmment vu qu’on est en retard de presque 10 minutes tous les autres sont déjà en classe. Une fois la petite à l’école je repasse rapidement à la maison pour finir de me préparer avant de rejoindre C. On récupère les papiers pour s’enregistrer chez le General Practioner (ou médecin mais j’en parlerais plus en détail dans un article sur le système de santé en Angleterre), on va se poser un peu dans un Costa puis on décide d’aller chez moi pour continuer nos recherches sur l’université en Irlande. Et ce qu’on découvre nous donne encore plus envie d’y aller! On passe tellement de temps dans nos recherches que C. fini par rester manger avant de rentrer dans sa famille pour aller chercher l’une des petites dont elle s’occupe à l’école. De mon côté je fais la même chose et je vais récupérer la petite. J’avais un peu peur qu’elle refuse de venir avec moi vu que le matin on ne s’était pas quitté en très bon terme mais au final elle est de bonne humeur. L’après-midi et la soirée se passe sans problème, elle dessine, fait ses devoirs, m’aide à garnir les pizzas pour le dîner, mange tranquillement (et sans l’Ipad pour une fois!). Après le dîner on s’amuse à faire des dessins pour Halloween puis vers 18h sa mère qui jusque là se reposait car elle ne se sentait pas très bien descend et me dit qu’elle prend le relais du coup je monte dans ma chambre et j’en profite pour traîner sur Twitter avant de regarder quelques vidéos et lire un peu avant d’aller me coucher.

Mercredi: Ce matin il n’y a pas de problème particulier avec la petite vu que c’est sa mère qui s’occupe d’elle. On est même prête largement à l’heure ce qui m’arrange sachant que le mercredi j’ai cours de langue et que C. passe me prendre à 8h50 pour qu’on y aille ensemble. D’ailleurs pour une fois on est en avance à l’école! Après les cours je me rends chez C. et on continue nos recherches concernant l’Irlande. On en profite aussi pour réserver nos billets ID bus pour les vacances de Noël du coup c’est officiel je rentre en France le 20 décembre! (Et normalement je repars vers le 2 janvier). A midi j’accompagne C. quand elle va chercher une des petites dont elle s’occupe puis je rentre chez moi. A 14h45 je retrouve C. devant l’école car elle va chercher un autre des enfants qu’elle garde. On discute un peu puis je vais chercher la petite. Elle prend un snack devant l’Ipad puis à 16h20 sa mère l’emmène chez le dentiste du coup j’ai un peu de temps libre. Quand elle rentre la petite décide de faire de la peinture spéciale pour décorer les fenêtres. Elle s’en met partout mais au moins ça change de l’Ipad et elle ne grogne pas. Pour le dîner c’est un peu plus compliqué car elle déclare qu’elle n’aime pas le saumon ni la purée de pomme de terre/carotte/rutabaga alors que selon sa mère d’habitude elle aime ça… Mais bon elle fini quand même par manger. Après le dîner sa mère descends ce qui veut dire que ma journée est finie et que je peux faire ce que je veux. Du coup je monte dans ma chambre et j’essaie d’écrire un peu avant de lire et de me coucher.

Jeudi: Ce matin c’est moi qui m’occupe de la petite. Au début tout se passe bien, elle est même super contente car l’après-midi un de ses amis doit venir à la maison. Mais au moment de s’habiller les choses se compliquent car pendant cinq bonnes minutes et sans que je sache pourquoi elle refuse de s’habiller. Elle fini malgré tout par venir et on réussi à être prête à l’heure. Je la dépose à l’école à l’heure (deux jours d’affilés c’est un exploit!) puis je rentre à la maison. A 11h30 je rejoins C. et on va se poser dans un Costa. Je passe ensuite chez elle pour l’aider à réparer son ordinateur. Je rentre peu avant l’heure de sortie de l’école. La maman me dit qu’elle se charge de récupérer la petite car un de ses copains doit venir à la maison cet après-midi. Du coup la maman a encore du travail a faire à rentrer je me retrouve avec deux diables enfants surexcités à garder. Ca court partout, ca crie, ca saute, ca escalade les meubles… J’ai peur qu’il y en ait qui finisse par se faire mal mais non. La maman redescends pour s’occuper du dîner car le copain de la petite à pas mal d’allergie alimentaire du coup elle préfère s’en charger elle-même. Quand elle voit l’état de surexcitation qui règne dans le salon elle décide d’organiser un atelier dessin pour calmer un peu les choses avant le dîner. Le repas se déroule dans un calme relatif. Enfin, le copain de la petite reste sagement manger à table mais la petite, elle, ne reste pas assise plus de cinq minutes. Elle n’arrête pas d’aller et venir pour montrer comment elle saute, comment elle fait la roue,… Ca doit commencer à agacer un peu sa mère qui fini par la ramener de force à table pour qu’elle finisse de manger. Le dîner est à peine terminé que la maman du copain arrive pour le récupérer et l’emmener à son cours de natation. Je me dis qu’une fois parti la maison va retrouver un peu de calme sauf que la maman me demande de donner le bain à la petite. Au début ça ne me pose pas de problème mais sans que je sache pourquoi la petite a décidé d’être une peste. Elle n’écoute pas ce que je dis, arrose toute la salle de bain, refuse de se laver parce qu’elle veut sa mère. Cette dernière fini par arriver et prendre le relais. Heureusement parce que j’étais à deux doigts d’exploser. En temps normal un enfant aurait fait la moitié de ce que la petite à fait je l’aurais lavé et sorti du bain avant de lui faire nettoyer la salle de bain et de le punir sauf qu’en Angleterre ça ne marche pas comme ça… D’ailleurs la maman n’a rien dit quand elle a vu l’état de la salle de bain. Elle s’est occupé de la petite et l’a même autorisé à regarder la télé avant d’aller dormir. Par contre elle a senti que j’étais tendue du coup elle est venu me voir pour me parler et savoir ce qui n’allait pas. Je lui ait expliqué ce qui s’était passé dans la salle de bain et que j’avais du mal à laisser passer ce genre de chose. Elle m’a dit que la petite était fatiguée et que dans ces cas-là il faut essayer de la distraire. J’ai bien essayé de le faire mais le seul résultat que j’ai obtenu c’est qu’elle se mette à crier… Et puis je continue à penser qu’un enfant à besoin de limites. S’il fait n’importe quoi et qu’il va trop loin on ne doit pas l’amadouer en faisant quelque chose qu’il aime mais on doit le punir sinon il risque de recommencer. Et personnellement je me passerais volontiers d’une deuxième soirée comme celle-ci… Du coup je suis allé dans ma chambre pour me détendre un peu sauf que je crois que ce n’était pas mon jour puisque Internet ne fonctionnait pas. Moi qui avait besoin de faire un Skype avec ma mère c’était loupé. Ca m’a agacé un peu plus alors pour me calmer j’ai décidé d’écouter de la musique en lisant avant d’aller dormir.

Vendredi: Ce matin la petite est adorable. Je ne sais pas si elle est lunatique ou si c’est pour se rattraper de la veille mais elle écoute tout ce que je lui dit, se laisse coiffer et demande même à ce que je lui lise une histoire alors que d’habitude elle refuse que ça soit moi qui le fasse. Une fois la petite à l’école je rentre à la maison. Comme Internet fonctionne de façon aléatoire j’essaye de m’avancer dans les fictions que j’écris mais au final je me retrouve à en relire une depuis le début ce qui fait que je n’ai pas écrit beaucoup. L’après-midi la soeur de la maman vient à la maison, au début je devais aller chercher la petite avec elle mais comme la maman est rentrée plus tôt que prévu elles y vont toutes les deux. Une fois la petite rentrée je passe un peu de temps avec elle et la soeur de sa mère. Puis cette dernière l’emmène chez sa grand-mère pour la nuit du coup je suis en week-end à 16h et je ne vais pas m’en plaindre! J’en profite pour aller poster la carte d’anniversaire de ma grand-mère avant de rentrer et de découvrir qu’Internet fonctionne de nouveau mais de façon très aléatoire. Je réussi quand même à faire un Skype avec ma mère. Le soir la maman m’annonce qu’elle doit passer des examens à l’hôpital le lendemain et qu’elle y passera la peut-être la nuit. Comme elle ne sait pas à quelle heure elle doit à partir elle me demande d’être prête pour 10h au cas où elle serait partie quand sa mère raménerait la petite… (Du coup je peux oublier ma grasse matinée du samedi matin…). Elle m’explique que si elle reste à l’hôpital je devrais m’occuper de la petite au moins jusqu’au dimanche midi. Je lui dit que ça ne me pose pas de problème (et je prie mentalement pour que ça soit le cas!). Après cela je monte dans ma chambre et je décide d’écrire et de lire un peu vu qu’Internet est de nouveau hors service…

Samedi: Je me lève à 9h sauf qu’au final j’aurais pu dormir encore puisque la maman n’est pas encore partie et qu’au final la petite va à l’escalade avec sa grand-mère et sa tante… La maman part finalement vers 11h, avant son départ elle me dit que la petite revient vers 12h30-13h00 et que du coup il faut que je lui prépare son repas. Sauf qu’a 14h30 elle n’est toujours pas rentrée car elle est restée jouer à la salle d’escalade du coup je décide de manger car j’attendais la petite pour prendre le déjeuner avec elle mais là j’ai trop faim… Je suis en plein milieu de mon repas (et de mon épisode de CSI Manhattan…) quand la petite rentre enfin… A 14h50! Et quand elle se rend compte que sa mère n’est pas à la maison elle se met à crier et à pleurer. Je fini par réussir à la calmer et le reste de l’après-midi se passe plutôt bien. Pour le dîner je fais une pizza (heureusement que je ne l’avais pas attendu pour le déjeuner car elle n’avait pas très faim et elle s’était contentée d’un snack…). Après le repas je l’autorise à regarder « Strictly Come Dancing » (l’équivalent anglais de « Danse avec les stars »). Sauf que ça la lasse rapidement et elle décide de faire des dessins. Elle commence même à faire la liste des gens qu’elle veut inviter à son anniversaire alors qu’il a lieu en juin… Et quand elle apprend que le mien à lieu en décembre elle veut que je fasse ma liste! Je lui explique que mes amis ne pourront pas venir en Angleterre mais elle tient absolument à le faire. Sauf que comme c’est l’heure d’aller au lit je lui dit qu’on verra ça demain. Je crains un peu l’heure du coucher surtout qu’elle commence à réclamer sa maman. Mais je réussi à la distraire en lui lisant une histoire et elle va au lit sans faire d’histoire. Une fois qu’elle est couchée je descends regarder le live show de X-Factor à la TV tout en discutant par SMS avec C. qui est parti à la mer avec sa famille d’accueil pour le week-end.

Dimanche: Décidément ce n’est pas ce week-end que je ferais une grasse matinée! La petite est debout à 7h30 et évidemment la première chose qu’elle me demande c’est sa maman. Je lui explique qu’elle n’est pas encore rentrée et qu’elle doit me téléphoner pour me dire quand est-ce qu’elle serait de retour. J’autorise la petite à regarder un peu l’Ipad avant d’aller prendre le petit-déjeuner. Jusqu’à 10h30 tout se passe bien. Mais elle me fait une première crise parce que je ne la coiffe pas comme elle veut. Le problème c’est qu’elle veut un truc super compliqué et que je ne suis pas très douée pour ça du coup je lui dit que ça n’ait pas possible et ça ne lui plait pas du tout. Elle va se rouler en boule dans un coin en criant. Sauf que j’en ai un peu marre de ces crises à répétitions à chaque fois qu’elle n’obtient pas ce qu’elle veut alors je décide de l’ignorer. Ca marche plutôt bien puisque cinq minutes plus tard c’est elle qui revient me voir en me demandant de la coiffer. Mais j’ai à peine le temps de commencer que le téléphone se met à sonner. C’est la maman qui m’annonce qu’elle doit rester une nuit de plus à l’hôpital et que du coup je suis seule avec la petite jusqu’au lendemain. Ce qui évidemment ne plait pas à la petite… Cependant elle se calme un peu quand sa maman lui annonce qu’elle a invitée sa meilleure copine a venir passé la journée avec elle à la maison et qu’elle devrait arrivée pour l’heure du déjeuner. Cela calme la petite. D’ailleurs quand elle raccroche elle se laisse coiffer sans broncher et elle saute partout tellement elle est surexcitée. A midi sa copine arrive. Au début tout se passe bien. Je prépare le repas pendant que les filles jouent, on mange tranquillement puis comme il fait beau je décide de les emmener au parc. Elles sont ravies. Mais après un quart d’heure passé au parc les choses se gâtent quand la petite décide jouer dans l’herbe. Sauf qu’il a plu la veille, que l’herbe est trempée et qu’elle et sa copine n’ont vraiment pas les chaussures adaptées pour ça (elles portent toutes les deux des petites ballerines, pas vraiment l’idéal pour jouer dans l’herbe trempée et boueuse, elles auraient eu des bottes d’accord mais là…).  Si sa copine m’obéit sans protester quand je leur dit de revenir sur le terrain de jeu, la petite elle décide de n’en faire qu’a sa tête et elle commence même à s’enfuir à l’autre bout du terrain. Mais je n’ai vraiment pas envie de lui courir après alors avec sa copine ont fait semblant de commencer à partir. En voyant ça la petite revient en courant et en pleurant. Elle veut rentrer à la maison. Vu son comportement je suis d’accord. Elle se calme un peu et décide de tenir le ballon que les filles avaient emmenés. Je la préviens que si elle joue avec sur le trottoir je lui confisque parce qu’ici les voitures roulent vite et c’est vraiment dangereux. Evidemment à peine sorti du parc elle se met à jouer avec le ballon sur le trottoir… Comme j’ai la trotinette dont elle ne veut plus et le sac contenant le goûter et les boissons je ne peux pas lui courir après pour lui reprendre mais sa copine m’aide à le récupérer et vient me le donner. Cela ne plait pas à la petite qui se met à faire la tête à sa copine. D’ailleurs elle lui dit qu’elle chose que je n’ai pas trop compris mais ça n’a pas l’air de plaire à sa copine. Du coup je me retrouve avec la petite qui refuse d’avancer parce que je ne suis pas gentille et que je ne fais pas ce qu’elle veut, et sa copine, vexée, qui court limite devant. Heureusement que elle, elle m’écoute quand je lui de nous attendre parce que la petite ne veut plus rentrer et à décidé de retourner au parc. Mais là je suis au bout. Je lui dit que soit elle nous suit soit on rentre sans elle. Je sais que ce n’est pas bien de faire du chantage mais là elle commence sérieusement à m’agacer… La petite fini par nous suivre et sur le chemin les deux filles recommence à se disputer. La petite frappe même sa copine. Je la préviens que si elle recommence j’appelle la mère de la copine pour qu’elle vienne la chercher, elle s’excuse mais la dispute continue quand même. Je me demande comment cette journée va se finir car il est à peine 14h. Une fois à la maison je préviens la petite que si elle continue à mal se comporter elle va aller se calmer toute seule dans sa chambre pendant 5 minutes. Je sais que ça ne fait pas du tout partie de l’éducation britannique mais là la petite est vraiment infecte et sa mère n’est pas là pour calmer le jeu alors il faut bien que je prennes les choses en main avant que ça ne vire au cauchemar. En tout cas la menace fait mouche puisqu’elle se calme aussitôt et comme par magie, 5 minutes plus tard elle et sa copine sont de nouveau les meilleures amies du monde. Le matin j’avais promis à la petite qu’elle pourrait regarder le DVD de High School Musical. Et pendant une vingtaine de minutes j’ai le droit à un calme relatif. Puis les filles finissent par décider de jouer en regardant le film du coup elles déménagent la moitié du salon dans la pièce télé. Et au final elles se sont lassées de High School Musical et elles ont de nouveau tout déménager dans la chambre de la petite cette fois… Une demi-heure plus tard la maman de la copine est venue la chercher et pour le coup ce n’est pas la petite qui fait une scène mais la copine! Elle fini par partir en pleurant et je me retrouve seule avec la petite qui veut regarder la suite de HSM (High School Musical pour les intimes) le temps que je prépare le dîner. Tout se passe plutôt bien mais après le dîner les choses se compliquent car la petite réclame sa maman. Je réussi à la calmer sauf que sa grand-mère l’appelle. Je sais qu’elle voulait bien faire mais à cause de ça la petite se remet à réclamer sa maman. Heureusement j’arrive rapidement à la consoler. Vient l’heure du coucher que je redoute un peu mais au final comme la veille ça se passe bien. Seulement une fois la petite couchée je craque un peu. Ces deux derniers jours ont été un peu fatiguant et la petite avait mis mes nerfs à rude épreuves. En plus de ça internet fonctionne de nouveau de fonction aléatoire et du coup je n’arrive pas à faire de Skype avec ma maman ou mon meilleur ami. Je décide de regarder les résultats de X Factor pour me changer les idées. Durant l’émission j’arrive à faire un Skype de trois minutes avec ma maman avant qu’on soit coupées. Elle a senti que ça n’allait vraiment pas et comme Skype ne veut pas se relancer elle me téléphone depuis la France pour me réconforter! Son appel me fait du bien même si j’ai eu un petit coup de blues en raccrochant car elle me manque et que je ne vais pas la revoir avant deux mois… Après son appel je remonte dans ma chambre. Je décide d’écrire un peu et là, gros point positif, l’inspiration est revenue! Alors que ces derniers temps je n’avançais que ligne par ligne là j’écris un bon tiers de chapitre en 1h30! Du coup je me couche de bien meilleur humeur, en attendant malgré tout le retour de la maman avec impatience et en me disant que je ne suis pas sûre que je pourrais assumer un deuxième week-end comme celui-là…

 

 

 

Semaine 3: Du 6 au 12 octobre

Lundi: Encore une fois la petite refuse que je la coiffe alors qu’on était bien partie pour être à l’heure. Et une nouvelle fois elle arrive bonne dernière à l’école… Aujourd’hui comme il pleut et qu’il fait vraiment froid je passe mon temps libre à la maison. L’après-midi c’est routine du lundi: retour de l’école,snack, danse, dîner… Ce soir je dois donner le bain à la petite et je pensais qu’elle n’allait pas m’écouter hé bien elle m’a obéit sans rien dire. Sa mère est rentrée pendant qu’elle se lavait et elle a prit le relais. Lorsque la petite à été couchée j’ai discuté avec la maman. Je lui ai parlé des problèmes que j’avais pour me faire obéir le matin. Du coup elle a mis un système en place: si la petite est prête à 8h45 ou avant elle reçoit un sticker, au bout de 5 stickers elle a un cadeau. Je ne suis pas vraiment pour ce genre de méthode, personnellement je pense qu’un enfant doit obéir sans pour autant avoir de récompense. Après tout c’est normal qu’il ait des règles et qu’ils doivent les respecter… Mais bon comme dit C. l’éducation britannique est complètement opposée à la nôtre…

Mardi: Premier jour avec les nouvelles règles. Pour une fois la maman part avant que la petite ait prit son petit-déjeuner du coup c’est moi qui doit m’en occuper. Et cette fois tout se passe bien. A 8h45 elle est prête à partir. Je ne suis pas sûre à 100% que ça soit grâce aux nouvelles règles car j’ai remarqué que dès que sa mère n’était pas là la petite m’obéissait beaucoup plus facilement. Par contre dès que sa mère est à la maison elle n’écoute plus rien de ce que je lui dit même quand sa mère lui dit qu’elle travaille dans son bureau elle ne veut pas que je m’occupe d’elle et elle passe son temps à appeler sa mère… En ce moment cette dernière passe pas mal de temps à la maison car elle est n’est pas très en forme mais elle m’a dit que la semaine prochaine elle reprendrait peut-être le travail à temps complet du coup les choses seront peut-être plus facile… Enfin j’espère! L’après-midi c’est comme d’habitude: retour d’école, snack, jeux jusqu’au dîner, repas, retour de la maman…

Mercredi: Ce matin la petite aurait pu être à l’heure mais elle a décidé au dernier moment de coller des dessins son journal du coup sa mère à dit qu’elle ne l’accompagnait pas à l’école vu qu’elle était en retard. Cela n’a pas plu à la petite mais sa mère n’a pas cédé. A peine la petite déposé à l’école C. vient me chercher pour qu’on se rende à notre cours d’anglais du mercredi. On fini de réviser le futur (oui je sais c’est la base mais ça ne fait jamais de mal de revoir ce genre de choses) et après on commence à parler du NHS, le système de santé anglais (je ferais un article dessus quand j’en saurais un peu plus sur le sujet) et la prof a eu l’air très intéressé par le fonctionnement du système français. Après les cours je repasse vite fait « chez moi » avant de rejoindre C. pour aller un peu en ville. On va faire un tour au Costa c’est le premier et le seul qu’on va faire cette semaine parce qu’on est toutes les deux fauchées (ça c’est à cause des DVD…) du coup on attend avec impatience le vendredi pour avoir notre paye! A midi j’accompagne C. pour aller chercher une des petites qu’elle garde puis on rentre. L’après-midi je vais chercher la petite à l’école et elle prend un snack. Pour une fois elle n’est pas scotchée à l’Ipad et on fait quelques jeux. Cela ne dure pas et elle retourne à ses dessins animés mais pas pour longtemps car l’Ipad n’a plus de batterie! Je m’attends à ce qu’elle fasse une crise mais ce n’est pas le cas, elle veut qu’on fasse du dessin toutes les deux (enfin elle me dit ce que je dois dessiner et elle me regarde faire avant de les coller dans son journal, d’ailleurs je ne comprends pas trop pourquoi parce que je suis vraiment pas douée en dessin…). A 17h30 je prépare le dîner, et la petite est super contente en voyant que je fais des saucisses. C’est bien la première fois que je fais quelque chose qui lui plaît! Après le dîner elle lit un peu puis elle décide de se mettre à la pâte à modeler. Sa mère rentre peu de temps après qu’elle ait commencée. Je discute un peu avec elle puis je monte dans ma chambre. J’en profite pour faire un Skype avec ma maman vu que c’est son anniversaire. D’ailleurs je ne sais pas ce qui se passe ce soir mais j’ai l’impression que tout le monde veut me parler du coup après le Skype avec ma mère je me retrouve à suivre 5 discussions en même temps!

Jeudi: Ce matin c’est la maman qui s’occupe de la petite du coup je n’ai pas grand-chose à faire. Ca me fait un peu bizarre j’ai un peu l’impression d’être inutile dans ces cas-là… Mais bon ce matin la petite arrive à l’heure à l’école c’est toujours ça de gagné! Je profite de mon temps libre pour publier le chapitre d’une de mes fictions. A 14h45 je retrouve C. devant l’école car elle  va chercher l’un des enfants qu’elle garde puis je vais récupérer la petite. Sauf qu’elle voulait que ça soit sa mère qui vienne la chercher et pas moi du coup elle refuse de sortir de classe. Je reste un quart d’heure à l’attendre dehors alors qu’il pleut et qu’il fait froid. Sa maîtresse réussit enfin à la faire sortir. Une fois à la maison les choses ne s’arrangent pas. Elle ne veut pas m’obéir, me donne des ordres… Et elle se met à pleurer lorsqu’elle se rend compte que l’Ipad est encore déchargée. Par désespoir de cause je l’autorise à regarder la télé (habituellement je n’aime pas faire ça mais elle est vraiment pénible aujourd’hui et je dois ranger le bazar qu’elle est à mis partout). Heureusement sa mère m’avait prévenu qu’elle rentrerait tôt aujourd’hui et il est à peine 17h quand elle revient. C’est donc elle qui prend le relais pour la petite. Et ce soir-là pour la deuxième fois nous prenons le dîner tous ensemble. La petite s’est calmée depuis que sa mère est là et le repas se passe bien. Après le repas je discute un peu avec la maman puis je monte dans ma chambre pour regarder un épisode de CSI Manhattan et lire un peu avant de me coucher.

Vendredi: Ce matin l’Ipad est de retour! J’avais peur que cela nous mettent en retard mais non la petite est dans les temps! Comme je suis en train de ranger la cuisine sa mère me dit que ce matin je n’ai pas besoin d’emmener la petite à l’école et qu’elle s’en occupe. Je ne fais pas grand chose de mon temps libre. Avec C. on décide d’aller au cinéma le soir-même pour voir The Maze Runner (Le labyrinthe en français) mais elle doit annuler car elle est de baby-sitting, du coup on reporte ça à une autre fois. L’après-midi c’est la maman qui va chercher la petite à l’école. Quand elles reviennent la maman propose à la petite de faire des gâteaux. Elle l’aide à faire la pâte puis elle nous prévient qu’elle doit travailler un peu dans son bureau du coup je suis chargé de faire la décoration des gâteaux avec la petite. A la base les gâteaux ont l’air très appétissants mais une fois recouvert de glaçage bleu fluo ça donne soudain beaucoup moins envie surtout que par curiosité j’ai goûté un peu de glaçage et ce n’est vraiment pas bon. Après l’atelier pâtisserie la petite est autorisée à regarder un dessin animé sur l’Ipad et elle choisi Dora. Mais Dora en anglais c’est encore plus insupportable que la version française et je suis bien contente quand la maman redescend et nous annonce qu’on va dîner à Pizza Express car il n’y a plus rien dans le frigo. C’est la première fois qu’on va dîner à l’extérieur toutes les trois et je trouve ça plutôt sympa. Quand on rentre à la maison la maman monte coucher la petite qui s’est endormie pendant le trajet du retour pendant que je discute avec C. pour organiser la journée du lendemain.

Samedi: A 10h30 je retrouve C. Aujourd’hui on a décidé de se rendre à Kingston pour faire un peu de shopping. Sur la route le bus à plusieurs fois des problèmes et on fini par devoir en changer résultat on mis près d’une heure pour faire le trajet jusqu’à Kingston alors qu’habituellement on met 30 minutes… Une fois là-bas on fait un peu les magasins mais on ne trouve pas grand-chose d’intéressant du coup on décidé d’aller voir à Londres. Avant on s’arrête au Litte Italy pour manger. Pendant le repas C. reçoit un message d’une autre au pair française qui vit à Kingston et qui lui propose d’aller dans un pub avec d’autres au pair le soir. On accepte du coup il faut qu’on se trouve des tenues pour le soir. Heureusement à Londres il y a le choix question shopping… Je m’achète une veste noire à Primark et une paire de Converse à USC. Mon salaire hebdomadaire y passe mais il me fallait absolument une veste et des chaussures plus chaudes… Après la séance shopping on fait prend le train pour Wimbledon et là c’est le train qui a des problèmes! On met une heure à arriver à Wimbledon au lieu de 15 minutes, décidément on a pas de chance avec les transports en commun aujourd’hui! Une fois à Wimbledon on va vite fait voir quelques magasins puis on rentre à Worcester Park. Comme j’ai la maison pour moi C. vient se préparer avec moi pour qu’on puisse être tranquille et que les enfants ne nous dérangent pas toutes les cinq minutes. A 21h45 pour Kingston et cette fois on a aucun problème de bus! On retrouve l’autre fille au pair française qui nous emmène dans un pub qu’elle connaît et on y retrouve d’autres fille au pair de différentes nationalités. Sauf que l’ambiance du pub ne nous plaît pas beaucoup à C. et moi. Il y a pas mal de gens bourrés et comme aucune de nous deux ne boit d’alcool on fini par vite s’ennuyer. Surtout que les autres filles au pair restent entre elles et ne nous parlent pas vraiment (bon OK on ne fait pas non plus l’effort de leur parler mais le fait de les voir avec des grands verres d’alcool à la main ne me donne pas vraiment envie d’engager la discussion…). A peine une demi heure plus tard tout le monde décide de partir. Les autres filles au pair veulent aller dans un autre pub tandis que C. et moi on veut se poser dans un café. On part donc chacunes de notre côté. Avec C. on essaye de trouver un café ouvert sauf que malheureusement en dehors des pub et des boîtes de nuit il n’y a pas grand-chose d’ouvert le soir à Kingston et on fini par se rabattre sur un McDo où l’on croise les autres au pair. L’amie de C. vient nous parler un peu. Elle est plutôt sympa et on décide de s’organiser un truc ensemble une autre fois. A minuit le McDo ferme du coup on décide de rentrer à Worcester Park.

Dimanche: Avec C. on se retrouve à 11h30 et on va se poser dans un Costa pour décider de ce qu’on va faire aujourd’hui. Comme je suis fauchée on décide juste d’aller à Wimbledon. En attendant on reste un moment au Costa et on parle de ce que l’on veut faire l’année prochaine. Aucune de nous deux n’a envie de rentrer en France du coup on décide de se renseigner sur les universités en Angleterre mais le problème c’est que c’est très cher… (Je ferais un article concernant les universités en Angleterre). On se rend à Wimbledon mais comme on y a déjà été la veille et que C. n’a pas trop envie de dépenser on décide de rentrer à Worcester Park et d’approfondir nos recherches sur les études et ce qu’on pourrait faire l’année prochaine. Comme il n’y a personne chez « moi » on décidé d’y aller afin d’être tranquille. On est vite désabusée par le prix des universités anglaises qui en plus demande un niveau d’études assez élevés… Sauf que j’ai l’idée de regarder comment ça se passe en Irlande et là on à la très bonne surprise de voir que là-bas le premier cycle d’université est gratuite et qu’en plus l’université du Dublin propose les filières qui nous intéressent! On en vient à parler colocation et on commence même à se renseigner sur les prix des logements (on a trouvé un appartement génial qui serait dans nos moyens mais je ne suis pas sûr qu’il soit encore disponible l’année prochaine…). A 17h je raccompagne C. chez elle et je rentre sous la pluie qui a décidé de se mettre à tomber au moment où je sortais…  Quelques minutes plus tard la maman et la petite rentre de leur journée à Londres. La petite est fatiguée et semble de mauvaise humeur. Sa mère la fait dîner et l’autorise à regarder un peu l’Ipad avant d’aller se  coucher. Comme le frigo est toujours vide et que la maman n’a pas faim elle me dit que je peux me préparer ce que je fais du coup j’improvise des pâtes au poulet pimenté. Après le repas je monte dans ma chambre et comme je n’ai pas grand chose à faire je décide de regarder les résultats de X Factor UK (Je trouve qu’il y a d’excellent candidats cette année en particulier dans la catégorie des groupes!) avant d’aller dormir.